Apprendre le Kabyle
Méthode

Comment apprendre le Kabyle et ne jamais l’oublier

Vous voulez apprendre le Kabyle ?

Vous avez des origines kabyles mais vous avez cette frustration de ne pas parler la langue ? Ou alors, vous voulez vous initier à cette magnifique langue berbère pour échanger avec des membres de votre entourage ? Ou alors, j’y suis… votre partenaire est d’origine kabyle et vous aimeriez approcher sa culture pour pouvoir échanger avec sa famille ?!

Peu importe votre contexte personnel… Apprendre le kabyle rapidement, efficacement et de chez vous, une bonne fois pour toutes… c’est POSSIBLE.

 

Zoom sur la méthode efficace pour apprendre la langue kabyle (taqbaylit) sans s’arracher les cheveux, même si vous avez déjà essayé sans succès !

 

 

C’est quoi le Kabyle ?

Le Kabyle est l’une des langues berbères d’Algérie. Mais pour être plus précis, le Kabyle est l’ensemble des dialectes de la Kabylie. On estime à environ 6 millions de locuteurs kabyles dans le Monde. La majorité des personnes vivant en Kabylie, dans le reste de l’Algérie ou en France.

Techniquement, la langue kabyle possède son propre alphabet, qu’on appelle le tifinagh (prononcez « tifinare »).

 

Toutefois, l’alphabet kabyle est aussi retranscrit en alphabet latin (celui que nous utilisons en Français et dans la majorité des langues européennes), ce qui facilite sa compréhension à l’écrit. Pour rappel, la Kabylie est une région Nord de l’Algérie, à l’Est d’Alger. L’Arabe reste la langue officielle pour les Algériens, mais le Kabyle est directement lié à la culture berbère.

Les Algériens et Algériennes d’origine kabyle aiment entretenir et valoriser cet héritage

linguistique fort.

 

 

Comment apprendre le Kabyle ?

Pour apprendre le Kabyle, vous avez plusieurs possibilités.

La plus efficace d’entre toutes, mais aussi la plus compliquée… c’est de passer beaucoup de temps dans un environnement berbérophone. Ce n’est pas un mythe : pour apprendre une langue, rien de tel que l’immersion totale.

 

Mais !

Si vous n’avez pas l’opportunité de voyager pour une longue durée ou si vous n’avez pas le temps de vous immerger totalement dans un univers où on ne parlerait que Kabyle, vous avez d’autres options…

Certaines sont plus pratiques que d’autres.

 

Premièrement : des professeurs sont disponibles en présentiel non loin de votre lieu de résidence (c’est le cas de certaines grandes villes françaises par exemple, comme Lyon, Bordeaux, Lille, Marseille ou Paris) et vous pouvez vous déplacer.

Ces cours sont la plupart du temps des cours collectifs, répartis en niveaux d’apprentissage : débutants, intermédiaires et avancés.

La vitesse à laquelle vous allez apprendre le Kabyle va dépendre de la bonne pédagogie du professeur, de sa motivation à vous faire apprendre la langue, mais aussi et SURTOUT à votre motivation personnelle.

Deuxièmement (et c’est une méthode qui commence à se répandre de plus en plus) : Vous suivez des cours de kabyle en ligne.

 

Ce système dispose de plusieurs avantages :

  1. Vous avancez à votre rythme
  2. Vous étudiez à l’heure qui vous convient, même en pleine nuit si vous le souhaitez
  3. Vos supports de formations sont disponibles 24h/24
  4. Votre suivi d’évolution est réalisé par un professeur de Kabyle disponible (selon ses propres termes) pour vous accompagner en sur-mesure et à distance.

Aujourd’hui, la plupart de ces cours se trouvent sur YouTube. L’offre est présente, mais c’est à vous de voir ce que vous cherchez. Toutefois, il convient de noter que les cours et les présentations gratuites n’offrent bien souvent pas de réelle méthode d’apprentissage efficace et durable.

Si vous souhaitez découvrir pourquoi notre méthode est aussi efficace, visitez cette page.

 

Les étapes de l’apprentissage du Kabyle

Le saviez-vous ?

Tous nos étudiants en langue kabyle ont rencontrés deux étapes-phares dans l’apprentissage de la langue. Ce sont des étapes marquantes et encourageantes dans votre apprentissage.

Les voici :

 

1. La compréhension orale ou écrite

Lorsque l’on apprend une langue – que ce soit le Kabyle ou autre – il est d’usage de différencier deux phases d’apprentissage primordiales. La première, est la compréhension. Qu’elle soit orale ou écrite, la compréhension que vous avez d’une discussion ou d’un texte marque une étape importante dans votre vie d’élève.

 

Pourquoi ?

Tout simplement, parce qu’être en mesure de comprendre une grosse partie d’un échange oral ou d’un texte écrit signifie que vous êtes sur la bonne voie. Et qu’à partir de ce moment-là, vos efforts produisent un effet boule de neige. Comme les intérêts composés. C’est à partir de ce moment-là que vous apprenez rapidement et que vous faites le plus de progrès !

Ce n’est pas un étape qui arrive du jour au lendemain, mais avec la bonne méthode, vous pouvez arriver à cette étape très rapidement.

Même si vous ne possédez pas encore l’assurance nécessaire pour vous lancer dans la prise de parole, vous avez la compréhension générale d’un sujet.

 

Un point important :

Dans chaque langue, il est communément admis qu’il suffit de maîtriser quelques centaines de mots pour comprendre et interagir avec la population qui la parle.

Et c’est une bonne nouvelle pour tous ceux qui veulent apprendre une langue rapidement !

Quelques centaines de mots, ça va très vite !

 

En fin de compte, il vous suffit de connaître et de maîtriser très peu de vocabulaire pour commencer à considérer que vous parlez Kabyle. Car ces quelques centaines de mots sont utilisés dans environ 80 % des situations.

Simple et accessible finalement, non ?

Dès lors que vous atteindrez cette étape de la compréhension générale de la langue kabyle, vous pourrez vous aussi ressentir ce sentiment de fierté d’appartenance au peuple berbère. Et si vous n’avez jamais pu converser avec vos ancêtres en langue kabyle (comme vos grands-parents ou parents de la famille), vous pourrez désormais corriger le tir !

 

2. S’exprimer en Kabyle

Dans un second temps, l’étape cruciale de votre apprentissage du Kabyle va être votre capacité à échanger à l’oral et à discuter. Prendre la parole dans une langue étrangère pour laquelle on est en plein apprentissage peut s’avérer difficile.

Entre peur du jugement, honte de ne pas maîtriser à la perfection la conjugaison, grammaire ou orthographe… La majorité des apprentis élèves en Kabyle évitent de lancer une discussion en taqbaylit.

 

Mais je vous le dit tout de suite : c’est une erreur !

Une grossière erreur, même.

Car il y a une partie de l’équation qui se joue sur le mental. C’est-à-dire que votre aptitude à essayer, tenter et tâtonner pour communiquer en Kabyle va être déterminante.

Des études scientifiques ont prouvé que les élèves qui testent leur expression orale dans l’apprentissage d’une langue apprennent plus vite. Ils sont plus facilement autonomes et retiennent mieux.

Testez, essayez, butez sur les mots, faites-vous comprendre en contournant les difficultés… Et vous finirez par y arriver.

 

7 bonnes pratiques pour apprendre le Kabyle plus rapidement

La méthode Kabyle Facile repose sur des principes d’apprentissage uniques et incomparables.

Mais si vous voulez repartir de cet article avec quelques bonnes pratiques pour parler et comprendre le Kabyle plus rapidement, voici 7 astuces de pro.

 

1. Ayez une démarche proactive

Comme vous le savez probablement, rester passif et attendre de connaître suffisamment de mots pour se lancer à parler est tentant. Toutefois, ce n’est pas la démarche la plus efficace pour apprendre le Kabyle rapidement.

Si vous voulez des résultats rapides et concrets, il faudra vous jeter à l’eau et dépasser votre peur très tôt dans votre apprentissage.

 

Mais la vérité, c’est que tous les polyglottes sont passés par là. La peur fait partie de l’apprentissage, mais si vous arrivez à la dompter, un tout petit au début, vous parviendrez plus vite à vos fins.

Le premier conseil que nous pouvons vous donner est donc de jouer avec la langue kabyle dès le début de votre apprentissage. Tout le monde a commencé par être débutant. Tout le monde a fait des erreurs, cherché ses mots etc… Personne ne vous en voudra de ne pas posséder une prononciation parfaite.

En revanche, tout le monde notera les efforts que vous faites pour essayer de communiquer. C’est notamment de cette façon que vous prendrez confiance en vous et en vos capacités d’apprentissage.

 

2. Favorisez toujours l’oral

Là-dessus, vous ne pourrez pas vous tromper :

La répétition des sons vous donnera de l’aisance dans l’apprentissage du Kabyle. Dans un premier temps, il est donc judicieux d’utiliser la phonétique. Ayez toujours une liste de l’alphabet et de sa phonétique Kabyle-Français sous le coude (ce guide contient une table de phonétique, par exemple). Elle vous permettra de d’apprivoiser les sons qui n’existent pas dans la langue française et de vous familiariser avec les sonorités propres au Kabyle.

 

Pour enrichir votre oreille avec ces nouveaux sons, restez à l’écoute. Écoutez par exemple tout ce qui vous passe à portée d’oreille :

  • Des films ou des séries (en version Kabyle sous-titrée)
  • Des chansons
  • Des chaines de télévision
  • Des conversations dans la rue ou chez des proches

Pratiquez l’écoute active ! Même sans rien comprendre, nourrir ses oreilles de sonorités kabyles va vous donner quelques longueurs d’avance.

 

Bien sûr, pensez à vous entraîner, même seul(e) face à votre miroir. Répétez les sons, les intonations… Et ne vous bridez pas ! Regardez comment votre visage bouge quand vous prononcez l’une ou l’autre sonorité.

Votre prononciation laisse à désirer ? Vous doutez d’une prononciation ? Peu importe, pratiquez et recommencez. Il n’y a qu’ainsi que vous pourrez corriger le tir, ainsi qu’avec l’aide de l’enseignant.

 

3. Rencontrez des locuteurs kabyles natifs pour échanger

Une bonne méthode d’apprentissage pourra vous faire gagner du temps et vous permettra de faire des progrès plus rapidement. Mais seule la pratique sur le long terme vous permettra de CONSERVER la connaissance du Kabyle sur la durée.

Pratiquer, pratiquer, pratiquer. Voilà le secret de l’apprentissage pérenne. Autant que possible, échangez avec des locuteurs natifs du Kabyle. L’objectif est de nouveau de vous imprégner de la sonorité de la langue. Plus vous vous exposerez à du Kabyle, plus vous allez décomplexer de votre position « d’apprenant ». Vous êtes en cours d’apprentissage à ce stade, et bientôt vous comprendrez parfaitement un échange et serez en mesure de participer à une discussion en Kabyle.

 

Gardez ceci en tête : vous apprenez le Kabyle pour partager. Donc, dès que possible, appliquez et échangez avec un berbérophone. Le contexte sera moins scolaire que vos cours et la familiarité d’une discussion détendue favorisera votre apprentissage. La prononciation pourra être légèrement différente, les mots employés aussi… et vous enrichissez ainsi votre champ de compréhension.

Cette astuce est sous-estimée mais très puissante. Osez communiquer en Kabyle avec un Locuteur natif, même si votre apprentissage n’est pas terminé. Cela vous sera vraiment utile.

 

4. Arrêtez de penser en Français pour apprendre le Kabyle

Vous avez lu ça avec de grands yeux ? Je vous comprends 😊.

Mais voyez les choses sous cet angle : chaque langue possède son propre fonctionnement, et ses propres codes. Cessez donc de tout comparer au Français !

 

Abordez votre nouvelle langue kabyle avec un œil neuf et objectif. Repartez d’une feuille vierge et acceptez d’être débutant pour mieux apprendre. C’est ainsi que vous comprendrez beaucoup plus vite, notamment la grammaire et l’alphabet. Soyez ouvert d’esprit et ne comparez surtout pas les structures de phrase avec le Français. La construction de phrase et la conjugaison sont propres à chaque langue. Arrêtez les comparaisons et… amusez-vous !

L’apprentissage d’une langue s’opère plus facilement si la notion de plaisir et de jeu est présente. Et le fait de vous mettre à penser avec le vocabulaire que vous acquérez petit à petit est une habitude qui peut très vite devenir votre petit jeu quotidien.

 

5. Concentrez-vous sur le vocabulaire kabyle principal

Comme nous l’avons mentionné précédemment, il n’est pas impératif de maîtriser l’intégralité du vocabulaire kabyle pour le comprendre et le parler. Loin s’en faut ! Concentrez-vous sur les verbes les plus importants du langage, les adjectifs les plus courants car ce sont ceux qui vous serviront dans la majorité des situations.

Découvrez d’ailleurs pour cela les 100 phrases les plus courantes à maîtriser au quotidien pour vous faire comprendre facilement. Il contient vos mots (et phrases) de vocabulaire idéaux : efficaces et courants. Qui plus est, leur prononciation en phonétique est incluse.

 

Ensuite, nous vous conseillons d’apprendre les termes dont vous avez vraiment besoin. Autrement dit, ceux qui permettent d’exprimer vos idées, de poser des questions et de comprendre vos interlocuteurs. Vous mémoriserez avec plus de facilité de cette manière.

Avec un peu de pratique, quand votre niveau s’élèvera, vous pourrez vous concentrer sur l’élargissement de votre vocabulaire. Concentrez-vous bien sur l’essentiel au début : les chiffres, les lettres, les verbes principaux (être, avoir, faire, dire, pouvoir, aller, savoir, voir…) et les phrases types du quotidien (où se trouve, comment aller, puis-je avoir, svp, merci, etc.)

 

6. Soyez régulier

Pour apprendre le kabyle efficacement, rien ne vaut la régularité. Comme pour n’importe quel apprentissage, la clé de la réussite réside dans la persévérance et la régularité. Sans régularité, vous ne progresserez pas. Ou beaucoup moins vite.

 

Pourquoi ?

Parce que l’apprentissage du Kabyle se fait sur la longueur. Vous devez entraîner votre cerveau à comprendre, mémoriser et utiliser le Kabyle au bon moment. Apprendre le Kabyle peut se comparer à un marathon. Vous devez d’abord parcourir de toutes petites distances pour espérer franchir la ligne 42 kilomètres plus tard.

Autrement dit, vous devez tout d’abord vous familiariser avec les sonorités et la grammaire. Puis, avec les verbes, les adjectifs, les tournures de phrases. Et enfin, vous serez en mesure de vous lancer et de poser une question en Kabyle à un locuteur natif. Mieux vaut apprendre à petite dose régulièrement plutôt qu’intensivement sur un moins sans jamais pratiquer. La régularité fera la différence dans votre apprentissage.

 

7. Gardez en tête votre POURQUOI

Vous avez vos propres raisons de vouloir apprendre le Kabyle. Ces raisons sont votre moteur. Et c’est ce moteur qui vous poussera lorsque l’apprentissage de la langue vous paraîtra laborieux et difficile.

L’apprentissage d’une langue étrangère s’acquiert dans le temps. En quelques semaines, vous pouvez déjà obtenir une aisance dans la compréhension orale. Votre pratique régulière vous permettra de prendre confiance. N’espacez pas trop vos séances d’apprentissage. Si vous le faites une fois ou si vous sautez une séance, vous le ferez sans soucis par la suite. C’est exactement là ou votre régularité s’étiolera et que votre motivation d’apprentissage s’effritera.

 

Prenez le temps de mener à bien votre projet. Pour cela, aménagez-vous du temps pour vous exercer un peu chaque jour : 30 minutes seulement tous les jours vous amèneront beaucoup plus loin que vous ne le pensez. Chacun d’entre vous possède un moteur fort pour apprendre le kabyle , gardez-le toujours en tête.

Êtes-vous dans l’une de ces situations ?

  • Vous voulez pouvoir vous débrouiller par vous-même lors de votre prochain séjour en Kabylie dans 8 semaines ?
  • Vous rêvez de le parler couramment pour échanger plus facilement avec la famille de votre compagnon ? Parler le kabyle sera une preuve d’amour, une preuve de respect et d’intégration ?
  • C’est un challenge personnel de curiosité linguiste ?
  • Peut-être voulez-vous l’apprendre à vos enfants pour perpétuer un héritage ?
  • Enfin, peut-être êtes-vous de descendance kabyle, vos ancêtres parlaient Kabyle mais ce n’est pas votre cas ? Cette frustration vous peine chaque jour et vous voulez prendre les choses en main ?

 

Il n’y a pas une seule bonne raison de vouloir apprendre le Kabyle, mais ce qui est certain c’est qu’il est possible de parvenir à vos fins.

Et nos solutions d’apprentissage sur Kabyle Facile pourraient peut-être vous y aider.

 

Et maintenant ?

C’est à vous de jouer ! Si vous voulez apprendre le Kabyle et renouer avec une lignée berbère de cœur, nous vous proposons un accompagnement professionnel et efficace. En appliquant notre méthode, vous augmenterez grandement vos chances de parler couramment le Kabyle une fois pour toutes, beaucoup plus vite que vous l’auriez imaginé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *